get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

2 minutes reading time (448 words)

Mardi 22 mai 2018 : Nous serons dans la rue, car nous faisons partie du peuple !!!

950-x-500-policier-sympa

Le Président de la République se moque complétement de la Police Nationale et de la sécurité de tous, car lui a su assurer sa sécurité personnelle.

 

Monsieur le Président de la République aime se montrer avec BONO et RIHANA à l’Elysée, en échange de chèques pour leurs fondations. Aucun problème, sauf si dans le même temps il ne prenait pas des mesures anti-sociales à l’encontre des personnels du service publique, alors que nous œuvrons pour l’intérêt général :

 

  • Remet en place d’un jour de carence pour punir les fonctionnaires malades ;

 

  • Gèle le point d’indice, pour reprendre d’une main ce qui a été donné par l’autre ;

 

  • Supprime de l’indemnité de résidence ;

 

  • Modifie les règles liées à la majoration des indemnités des fonctionnaires en postes Outre-Mer ;

 

  • Supprime du supplément familial de traitement ;

 

  • Augmente la CSG sans la compenser ;

 

  • Calcule notre retraite sur 20 dernières années au lieu de 6 mois ;

 

  • Séparer le calcul du point d’indice pour les différentes fonctions publiques, « parce que leur réalité est différente », certains ont le droit de grève et d’autres non…

 

=> CE QUE NOUS COMBATTONS

 

Nous ne pouvions pas imaginer de telle volonté de détruire les serviteurs du public que nous sommes tous. Dans la Police Nationale nous espérions plutôt :

 

  • Retrouver un sens à nos métiers nous demandant un rendement qualitatif et non quantitatif.

 

  • Nous donner des conditions de travail digne pour accomplir nos missions efficacement.

 

  • D’étendre le nouveau cycle horaire, permettant d’avoir un week-end sur deux à tous les collègues, en renforçant les services en conséquence. Ce cycle permet de plus une meilleure formation.

 

  • Des heures de nuit payées 25%, puis 50% de plus au lieu de l’aumône de 0,97 centimes.

 

  • Mettre fin à l’accumulation des heures supplémentaires, pour enfin nous reposer.

 

  • Une prise en charge de notre mutuelle par notre employeur.

 

  • Qu’on puisse bénéficier du 75% SNCF, comme nos collègues militaires, pour que ceux qui sont éloignés géographiquement de leur famille.

 

  • Proposer des crèches pour nos enfants en adéquation avec nos horaires, même si nous devons faire des heures supplémentaires, y compris la nuit ou le week-end, etc.

 

=> CE QUE NOUS PROPOSONS

 

« A notre époque, les pizzas mettent moins de temps à arriver chez vous que la police » Jeff ARDEN

 

Pour pouvoir assurer un service public supérieur à la livraison de pizza, rendez-vous à 14H place de la République (République => Bastille => Nation) à Paris.

 

 

 

Un an d'action au Ministère de l'Intérieur
Falsification des chiffres de la délinquance, une ...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous

Contact

tel footer01 55 82 87 36

Suivez-nous