Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

3 minutes reading time (517 words)

150 suicides de policiers depuis qu’Emmanuel MACRON est Président de la République

31-juillet-2020-Suicide-prise-de-fonction

Aujourd’hui, nos pensées accompagnent la famille et les proches de notre collègue de 26 ans, qui vient de se suicider.

 

 

Rien de sérieux n’a été fait depuis les années 1980 pour lutter contre ce fléau et un policier a dix fois plus de chance de mourir de sa propre main, que sous les coups d’un criminel ou d’un terroriste.

 

 

Depuis que Monsieur Emmanuel MACRON est Président de la République, c’est le 150ème de policiers qui se donnent la mort. Depuis le début du quinquennat beaucoup de mesures de communication, sans aucune efficacité :

 

* Janvier 2019 : note ordonnant aux chefs de service de faire preuve d’empathie,

 

* Avril 2019 : ligne de téléphone « être fort, c’est aussi savoir demander de l’aide », mise en place en septembre 2019,

 

* Mai 2019 : les barbecues conviviaux,

 

* Juillet 2020 : mise en place d’un suivi individuel, mais pour nos collègues victimes d’agression et non conte le management délétère.

 

 

Monsieur Éric MORVAN, quand il était DGPN (août 2017 à janvier 2020) a avoué que : « l’explication n’est pas conjoncturelle, elle est structurelle. » Donc c’est bien le management et l’institution qui sont en cause et non des faits extérieurs. Analyse confirmée par Monsieur Christophe CASTANER, alors le Ministre de l’Intérieur : « j'en ai assez d’entendre, à chaque fois, ça n’avait rien à voir avec le service, c’était seulement personnel. »

 

 

C’est pour ces mêmes motifs de harcèlement au travail institutionnel, aboutissant à 19 suicides, que le parquet a requis contre la direction de France Telecom 15 000€ d’amende et un an de prison.

En conséquence, nous avons déposé plainte auprès du Procureur de Paris, le 11 septembre 2019, par l’intermédiaire de notre avocat maître BOUZROU, pour complicité de harcèlement moral au travail, sur le fondement de l’article 222-33-22 du Code Pénal.

 

 

La Police Nationale est la profession, qui connaît le plus haut taux de suicide en France. Mais de façon plus générale, avec plus de 10 000 suicides par an, le suicide est la première cause de mort violente nationale (plus d’un toutes les heures).

 

 

Qui y-t-il de plus précieux qu’une vie humaine ? Un déroulé de carrière, des primes, des économies budgétaires ?

 

 

NON RIEN !!!

 

 

Si Monsieur le Président de la République, Emmanuel MACRON, Monsieur Gérald DARMANIN, nouveau ministre de l’Intérieur ou les 31 parlementaires ayant signé le communiqué de presse du député François JOLIVET veulent vraiment lutter contre le suicide de nos collègues, la lettre ouverte que nous avions adressée à Monsieur Gérard COLLOMB, alors ministre de l’Intérieur est toujours d’actualité et nous sommes à leur disposition pour détailler nos propositions. Veulent-ils sauver réellement nos vies ?

 

 

« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale d’être bien adapté à une société malade » Jiddu KRISHNAMURTI

 

 

 

Ne pas confondre « petits bonhommes verts » et les...
10 000 000 millions pour nos collègues de nuit… U...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer06 22 77 85 43

Suivez-nous