Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

2 minutes reading time (335 words)

2626 noms d’agents du renseignement en possession de personnes en lien avec des mouvements terroristes

950-x-500-cl-USB-PN

Nous avons choisi d'écrire une lettre ouverte à Monsieur le Directeur Général de la Police Nationale, des collègues et leurs familles étant devenus des cibles potentielles de terroristes.

 

 

 

 

Monsieur le Directeur Général,

 

À la suite des dernières révélations sur l’attentat, qui a tué de deux nos collègues à MAGNANVILLE, il est apparu qu’une personne en lien avec des mouvements terroristes et à l’heure actuelle incarcérée avait en sa possession une clé USB, qui contenait les noms de 2626 agents ddu renseignement en poste en 2008, moment de l’absorption de la majorité des Renseignements Généraux (RG) par la Direction de la Surveillance du Territoire (DST), au sein de la Direction Centrale Renseignement Intérieur (DCRI).

 

Certains de ces agents sont à la retraite et d’autres sont toujours en poste, mais tous sont maintenant des cibles potentielles de terroristes.

 

En conséquence, au nom de mon organisation syndicale, je vous demande de bien vouloir informer les 2626 agents dont le nom était présent dans cette clé USB, dans les plus brefs délais, pour :

 

  • Qu’ils soient déjà simplement informés, ce qui est la moindre des choses ;

 

  • Qu’ils puissent, le cas échéant, saisir la Justice pour mise en danger de la vie d’autrui et déterminer le partage des responsabilités entre l’administration, l’ex déléguée d’Alliance et le syndicat Alliance lui-même, dans cette « négligence ».

 

Enfin, nous aimerions connaître le nombre d’agent dont le nom était classé secret défense, ainsi que confidentiel défense, parmi les 2626, pour évaluer l’ampleur de la « fuite ».

 

Malgré les différents profonds qui nous opposent sur d’autres sujets, j’espère que vous répondrez favorablement à nos demandes présentes, au nom d’un intérêt plus grand : celui de la sécurité de nos collègues et de leurs familles.

En l’attente, je vous prie de croire, Monsieur le Directeur Général, à l’expression de mes sentiments les meilleurs, qui n’est pas de l’hypocrisie, mais une marque de politesse.

 

Tu en as marre d’être pris pour un « c.. » ? Le 1...
MAGNANVILLE : la question de la protection de l’...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer01 55 82 87 36

Suivez-nous