Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

2 minutes reading time (369 words)

Affaire BENALLA : Capitaine verre d’eau à la barre

950-x-500-capitaine-verre-deau

Capitaine verre d’eau assume toute la responsabilité dans l’affaire BENALLA. Dommage que le responsable soit le seul irresponsable, aussi bien pénalement que politiquement. Dans ces conditions il est facile de fanfaronner…

 

Capitaine verre d’eau a invité les français à venir le chercher. Le problème c’est que personne n’a le droit d’approcher de l’Elysée et lui ne veut pas en sortir.

 

Mais une invitation présidentielle n’est pas une invitation que le peuple peut décliner. Aussi VIGI. s’associe et soutient toutes manifestations ou mouvements, qui permettraient aux français de réaliser la demande du Président de la République.

 

Nous demandons également à nos collègues de bien vouloir laisser passer le peuple français, conformément aux instructions du chef suprême de notre Nation.

 

Nous pourrions ainsi comprendre la pensée complexe de Capitaine verre d’eau et sa notion de sanction proportionnée. Pour avoir commis les délit d’usurpation de fonction et  port illégal d’un uniforme Capitaine verre d’eau estime que 15 jours de vacances bonus est cohérent.

 

Pourtant la Justice estime quant à elle que c’est quatre mois de prison avec l’interdiction de détenir une arme soumise à autorisation et interdiction d’exercer un métier dans la fonction publique durant dix ans, pour les mêmes infractions, sans inclure les violences volontaires…

 

Où est passée l’Egalité de la République irréprochable de Capitaine verre d’eau ? On comprend qu’il n’ait pas saisi le Procureur de la République, contrairement à l’obligation qui lui est faite par le Code de Procédure Pénale. Mais pourquoi s’ennuyer à respecter la Loi, quand on est irresponsable de tout.

 

Une bonne nouvelle, quand même, dans ce verre d’eau. Elle est pour le colonel Lionel LAVERGNE, chef du groupe de sécurité de la présidence de la République, qui a déclaré le 25 juillet devant les députés de la commission d’enquête, qu’Alexandre BENALLA n’avait « aucune autorité sur les services de sécurité » au sein de l’Elysée, mais un « rôle de chef d’orchestre ». Pour le remercier, le même jour Capitaine verre d’eau le nommait général avec effet au 1er août 2018. Félicitation général.

 

« Les faits ne cessent pas d'exister parce qu'on les ignore. » Aldous Huxley

 

Coffre-fort mystère de M. BENALLA : demande d’un r...
Objet : lettre ouverte à Monsieur le Président de ...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer01 55 82 87 36

Suivez-nous