Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

1 minute reading time (259 words)

AFFAIRE BENALLA/CRASE/MACRON : nous serons entendus demain par les juges d’instruction

950-x-500-Benalla-Crase-Macron-gilets-jaunes

Messieurs BENALLA et CRASE sont toujours libres. Ils continuent de se moquer de la Justice et de la commission d’enquête sénatoriale.

 

Toutes les personnes misent en cause dans la chaîne hiérarchique sont toujours en place, voir ont eu des promotions ou des médailles.

 

Nous avons saisi Stéphane SEJOURNE, Sylvain FORT et Sibeth NDIAYE directement sur leurs téléphones pour leur proposer une rencontre. Nous avons des solutions pour que la sécurité de l’Elysée ne passe pas par une milice privée. Aucune réponse. L’Elysée semble préférer protéger Messieurs BENALLA et CRASE, plus que les institutions et valeurs de la République.

 

Ah si une réponse : un conseil de discipline le 20 février 2019 pour notre secrétaire général pour un manque au devoir de loyauté, non envers la République ou le Peuple, mais ses « chefs ».

 

Demain matin à 10h00 nous allons être entendus par les juges d’instruction. Nous aurons accès à l’intégralité du dossier en tant que partie civile, ce qui nous permttra de poser de nouvelles questions dans l’intérêt de notre profession et de la population.

 

Une question d’actualité : est-ce que le « Palais » aurait envoyé des groupes dirigés par Messieurs BENALLA et CRASE comme « observateurs » dans le mouvement des « Gilets Jaunes » ? Nous espérons que la Justice pourra répondre avec certitude à cette question.

 

« On n’a rien caché. Il n’y pas eu obstruction de la justice, je vous le dis les yeux dans les yeux » Emmanuel Macron

 

 

Baisse de la délinquance : le Ministre de l’Intéri...
Nous défendons un modèle de police républicaine au...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer01 55 82 87 36

Suivez-nous