Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

2 minutes reading time (307 words)

Attentat à la Préfecture de Police : la justice passera

950x500-macron-lumire

Oui mais pour qui ?

 

Nous savons qu'il est toujours facile de trouver des lampistes, mais les vrais coupables, vont-ils payer ce scandale d’état ou bénéficier de la jurisprudence Fabius « responsable mais pas coupable » ?

 

La cérémonie d’hommage aux victimes était un moment rassembleur et de solidarité. Pourtant notre organisation n’a pas été invité. Est-ce que les rancœurs de Monsieur CASTANER ne sont pas déplacées dans un moment comme celui-ci ?

 

A moins que nos interrogations soient une fois de plus gênantes. Mais nous pensons que la sécurité de tous passe avant la carrière de quelques-uns qui ne veulent pas de vagues.   

 

Demain la machine judiciaire se mettra en ordre de marche tandis que la presse passera à d'autres faits d'actualités.

 

A VIGI nous n'allons pas oublier tant que la vérité ne sera pas faite. Comment croire que la haute hiérarchie ne connaissait pas la situation de ce radicalisé ?

 

C'est oublié qu'à VIGI nos dirigeants sont issus principalement du monde du renseignement et les langues se délient, la fameuse « Radio PP » fonctionne merveilleusement bien.

 

Pourquoi n'a-t-il pas été écarté de ce service ?

 

A-t-il été harcelé par la haute hiérarchie pour l'obliger à partir de lui-même ?

 

A VIGI nous voulons savoir pour nos collègues et leurs familles. Merci à nos collègues européens de nous apporter leur soutien dans ce moment de douleur :

 

« Le Comité Exécutif d'EuroCop présente ses plus sincères condoléances aux familles et collègues des 4 policiers lâchement tués...dans l'exercice de leur fonction. Cette pensée va bien évidemment à tous les collègues français qui vivent de très difficiles moments depuis un certain temps déjà. Il est impératif de lutter pour améliorer vos conditions de travail !».

 

Au moins un commissariat reçoit un appel diffusant...
Attentat à la Préfecture de Police de Paris : un n...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer06 22 77 85 43

Suivez-nous