Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

4 minutes reading time (763 words)

Au revoir Christophe CASTANER, mais pas de réjouissances vu les successeurs

Darmanin-et-Schiappa

Nous avons été entendu, au revoir Christophe CASTANER, que nous espérons revoir bientôt sur la banc des accusés suite à notre plainte dans sa gestion du COVID-19.

 

 

Malheureusement notre ministre de l’Intérieur Gérald DARMANIN ne laisse présager aucune amélioration aussi bien dans les conditions de travail des policiers, que de la sécurité de la population.

 

 

Son premier tweet, suite à sa nomination commence par souligner son statut de petit-fils d’immigré. Aucun rapport avec le poste occupé, qui nécessité simplement d’être français, sans avoir besoin de faire son arbre généalogique, comme du temps de la monarchie. Cependant, il peut y a avoir une récupération communautariste, qui peut donner du travail supplémentaire aux policiers.

 

 

La suite est une louange de l’action de son prédécesseur pour « son action courageuse et déterminée au service de la protection de nos concitoyens ». Petit rappel du bilan de Christophe CASTANER :

 

 * 84 suicides de policiers (38 sous Gérard COLLOMB), nous obligeant à déposer plainte pour protéger nos collègues ;

 

* Une gestion catastrophique du COVID-19, nous obligeant à déposer plainte pour protéger la santé de nos collègues ;

 

*Avoir tolérer une fraude aux élections professionnelles, pour choisir les organisations qui seront représentatives, nous obligeant à déposer un recours;

 

* Une gestion catastrophique de la contestation sociale des gilets jaunes, engendrant plus de 1900 blessés parmi nos collègues, ainsi que plus de 2400 blessés chez les manifestants et riverains, avec plus de 20 mutilés souvent innocents et même la mort de Madame Zineb REDOUANE ;

 

* Utilisation d’un agent chimique, le gaz CS, engendrant des pathologies, comme des cataractes aux yeux, mais aussi des symptômes tels que des maux de tête, des paralysies, de la gêne respiratoire mais aussi des dommages thyroïdiens, gastro-intestinaux (nausées et vomissements, diarrhées), musculosquelettiques (rigidité musculaire), hépatiques… Nos collègues n’avaient aucune protection, mais Christophe CASTANER a choisi de faire l’autruche sur ce sujet de santé publique ;

 

* Avoir fait exploser les heures supplémentaires des policiers déjà épuisés, tout en payant ses heures moins chères que l’heure habituelle ;

 

* Laisser le racisme d’une minorité de policiers gangréner notre institution, comme nous l’expliquions dans notre lettre ouverte au Président de la République, qui a gardé un silence complice ;

 

* Avoir couvert des agressions sexuelles au sein de la Police Nationale, pour lesquelles Emmanuel MACRON lui-même a décidé de fermer, les yeux encore une fois, ainsi que Madame Marlène SCHIAPPA. L’auteur a été condamné par la Justice, tandis que notre secrétaire général était sanctionné disciplinairement pour avoir dénoncé ces faits, par Christophe CASTANER personnellement.

 

 

Louer ce bilan de la part de notre nouveau ministre est d’autant plus inquiétant qu’il est sous le coup d’une procédure pour viol. Nous ne tomberons pas dans la suspicion avérée de Christophe CASTANER, qui bafouait la présomption d’innocence, mais habituellement en cas de procédure pénale, il est de tradition que les ministres démissionnent et non obtiennent des promotions, pour que la Justice puisse faire sereinement son travail. De plus, cela aurait évité un surcharge de travail aux policiers, en devant protéger « la petite personne » du ministre des associations luttant contre les violences faites aux femmes.

 

 

De même, pas sûr que Gérald DARMANIN, qui parle de « peste brune » pour qualifier des manifestants, soit l’homme de la situation pour faire baisser le niveau de tension lors des manifestations. Une fois de plus ce sera les policiers qui seront en première ligne.

 

 

Nous voulions que Christophe CASTANER soit remplacé par une personne taillée pour le rôle de ministre de l’Intérieur et non que soit une nouvelle récompense pour un copain d’Emmanuel MACRON, qui a certes des talents de courtisan certains, mais aucune qualification dans un domaine aussi stratégique que la sécurité de tous.

 

 

Enfin nous avons une Ministre déléguée à la citoyenneté, Marlène SCHIAPPA, qui avait refusé d’applaudir un homme accusé de viol aux Césars, mais qui peut parfaitement être ministre d’un autre homme, accusé des mêmes faits. On comprend mieux pourquoi quand nous l’avons saisi pour protéger nos collègues victimes d’agressions sexuelles, elle a gardé un silence complice, il fallait faire un choix entre eux et sa carrière.

 

 

A VIGI., à la différence des syndicats « représentatifs » par fraude, la défense du sens de notre métier et nos conditions de travail passent avant nos carrières.

 

 

« Le propre de la médiocrité est de se croire supérieur. » François de LA ROCHEFOUCAULD

 

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la Répub...
Lettre ouverte à Monsieur le Président de la Répub...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer06 22 77 85 43

Suivez-nous