Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

1 minute reading time (299 words)

Bon rétablissement à nos deux collègues victimes d’une attaque criminelle hier à Colombes

colombes_270420_2-1024x576

Un homme au volant d’une voiture a percuté deux policiers à moto et un véhicule de police municipale à Colombes (Hauts-de-Seine), ce lundi vers 18 heures. Les deux motards sont grièvement blessés.

 

Deux motards de la police affectés à la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) ont été pris en charge par le SAMU alors qu’ils étaient dans un état grave, après avoir été très violemment percuté par un automobiliste. Le premier fonctionnaire est en état d’urgence absolue. Ce dernier qui souffre de plusieurs fractures, a été intubé, placé dans un coma artificiel, et transporté à l’hôpital Beaujon à Clichy où il va être opéré, indique une source policière.

 

Le chauffeur de la voiture de type BMW série 1 a dans le même temps percuté un véhicule de police municipale, alors qu’il arrivait à pleine vitesse. Les policiers étaient en train de contrôler le conducteur d’une autre voiture au moment des faits.

 

Lire la suite sur actu 17.

 

Nos pensées accompagnent nos collègues motards, leurs familles et leurs proches.

 

Quelle que soit la qualification finale que retiendra l’enquête, acte criminel ou terroriste, nous espérons que la Justice condamnera de façon exemplaire l’auteur pour le punir son acte, mais aussi pour ne pas encourager ce genre de tentative d’homicide.

 

Nous sommes révoltés du nombre de messages sur les réseaux sociaux, qui se réjouissent que deux de nos collègues soient à l’hôpital, justifiant leur haine par le comportement déviant d’une minorité de de nos collègues, que nous n’avons de cesse de dénoncer.  

 

« La haine et les préjugés (…) sont les fruits de la peur et de la méconnaissance. » Jón Kalman Stefánsson

 

 

Your browser does not support PDF viewer
Download PDF File Here

 

N’en déplaise à notre employeur le COVID-19 tue de...
Le Conseil d’Etat rejette notre référé, préférant ...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer06 22 77 85 43

Suivez-nous