Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

2 minutes reading time (481 words)

Interdiction du rassemblement en mémoire de notre collègue Aurélia sur ordre du camp du Préfet Lallement

Censure-manifestation-Aurlia

Nous devions participé au rassemblement statique à l’appel de l’association Hors-Service déclaré place des Invalides à Paris le mercredi 10 mars 2021 de 12h00 à 14h00, à la mémoire de notre collègue Aurélia qui s’est suicidée d’une balle de 9mm le 6 septembre 2020. Cet événement avait été accepté jusqu’au revirement d’aujourd’hui.

 

Aujourd’hui mardi 9 mars 2021, veille de notre rassemblement, le Préfet de Police de Paris Didier LALLEMENT ordonne l’interdiction de nous réunir. Interdiction de commémorer ensemble son souvenir. Interdiction d’honorer ses dernières volontés :

 

Ma hiérarchie m'a tuée, ne les laissez pas s'en sortir les mains propres.

 

Interdiction de souligner qu’à la tête de la hiérarchie en Ile de France, il y a le Préfet de Police de Paris, Didier LALLEMENT, celui-là même qui interdit le rassemblement, alors qu’il en autorise des dizaines d’autres, avec plus de manifestants attendus et/ou avec beaucoup plus de risques de dérives.

 

Oui, nous ne sommes pas le même camp que ce préfet de Police de Paris, qui a confirmé son affection pour un ordre totalitaire en citant TROTSKY pour ses vœux 2021, tandis que nous avons à cœur d’être les gardiens de la Paix d’un ordre démocratique.

 

Il est amusant de noter la formulation de la Préfecture de Police quand elle annonce des événements de voie publique :

 

En attente d’annulation, tout événement de voie publique déclaré est susceptible de faire l’objet d’une mesure d’interdiction, en raison des restrictions liées à la pandémie COVID-19.

 

Oui vous avez bien lu : en attente d’annulation et non de confirmation. La volonté est bien d’empêcher l’expression d’un droit fondamental en France, au motif d’une pandémie, à tel point que l’ONU et l’OMS se sont inquiétées des dérives sécuritaires de certains pays sous verni sanitaire. La France a d’ailleurs été déclassée en démocratie défaillante suite à sa gestion sécuritaire de la crise COVID-19.

 

C’est à regret que nous nous plions à l’oukase prononcé par le chef de la police parisienne et que nous devons annuler le rassemblement. Nous sommes des policiers responsables qui n’appelons pas à des manifestations sauvages, comme tous les syndicats policiers invités au Beauvau de la sécurité, par Gérald DARMANIN, sur ordre d’Emmanuel MACRON.

 

Nous maintenons la conférence de presse dans un lieu privé, que nous partagerons avec les journalistes nous ayant contacté ou qui le feront, pour que nous puissions respecter les mesures sanitaires en vigueurs. Lors de cette conférence de presse, il y aura des témoignages et la vidéo qu’Aurélia a confié à l’association Hors-Service expliquant son geste, pour que son acte de désespoir puisse sauver d’autres vies.

 

« Une détresse trop grande peut conduite au suicide, même si le suicide n’est au fond réellement qu’un appel au secours, entendu trop tard… » Bruno SAMSON

 

 

Contact presse Alexandre LANGLOIS : 06 14 51 58 27

 

Après la discipline pour dissimuler des agressions...
« Ma hiérarchie m'a tuée, ne les laissez pas s'en ...

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://vigimi.fr/

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer06 22 77 85 43

Suivez-nous