Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

2 minutes reading time (475 words)

Le porteur d’un T-shirt « Un bon flic est un flic mort » relaxé

950-x-500-un-bon-flic-est-un-flic-mort

Vendredi 8 décembre 2017 le Tribunal d’Alès a relaxé le porteur d’un t-shirt incitant au meurtre de policiers.

 

 

Pourtant en se fondant sur l'article 24 de la Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, l'auteur de cette infraction risque beaucoup plus que RIEN :

 

« Seront punis de cinq ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende ceux qui, [des écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l'écrit, (...) exposés dans des lieux ou réunions publics], auront directement provoqué, dans le cas où cette provocation n'aurait pas été suivie d'effet, à commettre l'une des infractions suivantes : les atteintes volontaires à la vie, les atteintes volontaires à l'intégrité de la personne (...) définies par le livre II du code pénal »

 

Le problème est que le Procureur, qui n’est pas indépendant, mais aux ordres du Garde des Sceaux, a plaidé l’outrage, qui n’est pas la bonne qualification judiciaire. Un grand bravo à lui, qui a même reçu les félicitations de la défense, pour avoir fait « une bonne lecture » du dossier permettant la relaxe de la personne portant un T-shirt « un bon flic est un flic mort ».

 

Madame la juge a quand même rappelé que c’est « un acte répréhensible », faute de pouvoir faire plus.

 

Attention, si l’on peut appeler au meurtre des policiers sans risque de sanctions, il y a des faits beaucoup plus « graves » qui sont réprimés sans pitié par un Parquet aux ordres, comme les outrages à ministre. Pour rappe,l le 15 mars 2016 un homme a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et 300€ d’amende pour avoir écrit au Ministre de l’Intérieur de l’époque : « Monsieur l’incapable, pourvoyeur de la destruction de la France. Qu’est-ce que tu fous ? T’es aveugle ? C’est quoi la m… que tu colles dans le pays ? ». A noter que le Procureur demandait six mois de prison avec sursis et 400€ d’amende, à cause de propos « qui dépasse le débat démocratiques » !!!

 

 

VIGI. se pose une question, est-ce que le Procureur aurait fait une « erreur » de qualification si sur le T-Shirt il y avait eu marqué « un bon procureur est procureur mort » ou « un bon ministre est un ministre mort » ?

 

VIGI. espère que le Ministère de l'Intérieur fera appel de cette décision et demandera à son homologue de la Justice de bien vouloir donner des consignes aux Parquets pour qualifier correctement les infractions à l’encontre des policiers.

 

Dans le cas contraire cela voudrait dire qu'appeler au meurtre de policiers n'est plus puni !

 

Si l’on continue comme cela, quelle est la prochaine étape ? Requalifier « tentative de meurtre », quand on veut brûler vif un policier, par « incendie provoqué par manquement à une obligation de prudence ou de sécurité » ?

 

« Ne pas empêcher un crime quand on le peut, c’est l’ordonner soi-même » Sénèque

SCANDALEUX !!! Les sénateurs qui ne viennent pas «...
Une médecine de contrôle ou une médecine servant l...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer06 22 77 85 43

Suivez-nous