Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

2 minutes reading time (330 words)

Rapport du Sénat : confirmation que la Police Nationale va mal

950-x-500-rapport-snat

La commission d’enquête relative à l’état des forces de sécurité intérieure a rendu son rapport hier.

 

Sans surprise, ce rapport confirme ce que nous dénonçons depuis plus de 10 ans.

 

Sans surprise la Ministre de l’Intérieur remplaçante a immédiatement annoncé que nos d’heures supplémentaires (plus de 20 millions) ne seraient pas payées. Les restrictions budgétaires passent avant d’indemniser l’investissement sans faille de tous les personnels de la Police Nationale. Il faut dire que l’Elysée à de la vaisselle à payer et que le Directeur Général de la Police Nationale a préféré une campagne de pub à un million d’euros. A chacun ses priorités.

 

Sans surprise le gouvernement préfère modifier nos cycles de travail, en pire, avec l’APORTT et nous imposer nos jours de récupération, pour détruire définitivement détruire nos vies de familles. Une fois encore nos vies valent moins qu’une organisation du travail permettant de faire des économies…

 

Nous remercions le Sénat pour son énième rapport, qui malheureusement, comme tous les précédents ira prendre la poussière sur une étagère. Nous regrettons cependant, qu’il n’ait pas tenu compte des documents que nous avions envoyé sur la gestion interne de la Police Nationale.

 

En effet, les gouvernements successifs, quel que soit leur couleur politique ne VEULENT pas prendre des mesures pour éviter que la cause première de la mort, et de loin, des policiers : le suicide. Bravo au Ministère de l’Intérieur de tenir un décompte statistique macabre plutôt que de prendre de faire REELLEMENT le nécessaire pour sauver des vies.

 

D’autant que par malhonnêteté intellectuelle le Ministère de l’Intérieur ne tient pas compte, dans ses statistiques, des suicides des personnels administratifs, techniques et scientifiques, qui subissent les mêmes pressions et le même management délétère et eux aussi se suicident.

 

 

« Qui veut faire quelque chose trouve un moyen. Qui ne veut rien faire trouve une excuse » Proverbe.

 

Violences urbaines à Nantes suite à la mort d’un d...
Une prof’ diffame la Police Nationale auprès de se...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer01 55 82 87 36

Suivez-nous