Inscription      Connexion      Contact         picto fb     picto twitter     logo youtube

2 minutes reading time (362 words)

Remaniement : deux bonnes nouvelles pour la Police Nationale

Nouveaux-MI-950-x-500

Nous avions demandé un politique qui à la fois l’oreille de Matignon et de l’Elysée pour être Ministre de l’Intérieur. Nous voulions également un Ministre de l’Intérieur qui est la « poigne » pour s’imposer et ne pas se laisser enfumer par la haute administration qui régente la Police Nationale depuis des années. Nous avons été entendus car Monsieur Christophe CASTANER correspond parfaitement à ces deux critères.

 

De plus nous avons une opinion favorable de Monsieur CASTANER pour deux raisons.

 

La première est qu’il a permis, avec Monsieur le Premier Ministre Edouard PHILIPPE, un recadrage des directeurs de la Police Nationale qui refusaient le port de la barbe et qui faisait une chasse à nos collègues barbus. La Loi était enfin appliquée avant la coutume !!!

 

La seconde est que Monsieur Christophe CASTANER nous a donné raison sur la perquisition de l’appartement de Monsieur BENALLA et la disparition du coffre, en déclarant qu’elle était « croquignolesque » et reconnaît par sa réponse « joker », que le refus de notre réquisitoire supplétif par le Procureur MOLINS est très sérieusement soumis à cautions.

 

Nous avions demandé un secrétaire d’état en charge des questions de sécurité auprès du Ministre de l’Intérieur. Nous avons été entendus.

 

Nous avions demandé pour ce poste de ne pas mettre Monsieur PECHENARD, où tout autre personne qui aurait pour missions d’amadouer une haute hiérarchie, plus fidèle à des intérêts partisans, qu’aux respects des valeurs républicaines. Nous avons été entendus.

 

Nous avons également une bonne opinion de Monsieur Laurent NUNEZ, les collègues qui ont travaillé avec lui ne nous ayons fait que des retours positifs, sur son engagement de la défense des valeurs républicaines et sa connaissance de la sécurité intérieure.

 

Le remaniement aura pris du temps, mais le résultat en valait la peine.

 

« L'art de gouverner, c'est l'art de vaincre les difficultés ; l'art de vaincre les difficultés, c'est l'art de choisir les hommes selon leur aptitude : et cet art, c'est le secret de toute grandeur, c'est l'explication que donne l'histoire de l'éclat des plus illustres règnes. » Emile de GIRARDIN

 

Perquisition au siège de la France Insoumise : des...
Analyse de de VIGI. sur la future direction du Min...

Newsletter

Recevez la newsletter Vigimi en remplissant les champs ci-dessous
J'accepte la Politique de confidentialité

Contact

tel footer01 55 82 87 36

Suivez-nous